Réaliser un diagnostic socio-technique/précarité énergétique

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Le repérage des ménages en situation de précarité énergétique constitue la première étape pour traiter ce vaste problème (4 à 5 millions de ménages touchés). Il peut être effectué au domicile des ménages au moyen d’un diagnostic socio-technique léger visant à améliorer le confort, qualifier la situation du ménage et de son logement pour lui recommander des solutions adaptées à sa situation.

Prochaine Session : 7 jours répartis sur 3 semaines en Novembre 2018 [8 et 9 nov ; 14,15,et 16 nov ; 22 et 23 nov]
Lieu : A la Maison des énergies à Chambéry

Plaquette formation diagnostic précarité énergétique

Pour vous inscrire, cliquez ici

Descriptif de la formation

Objectifs :

  • Acquérir des techniques de communication adaptées pour entrer en relation avec un ménage à son domicile et lui apporter des conseils sur la maitrise de l’énergie.
  • Apprendre à évaluer la situation socioéconomique du ménage, son mode de vie et ses pratiques quotidiennes en échangeant avec les membres de la famille.
  • Savoir identifier les principaux postes de consommations d’eau et d’énergie dans un logement en recueillant des informations et en utilisant des appareils de mesure.
  • Savoir installer des équipements permettant de réaliser des économies d’eau et d’énergie.
  • Savoir utiliser le logiciel de visite : saisie de données, calcul des économies potentielles et compte-rendu

Modalités pratiques :

  • Durée : 7 journées de 9 h à 12 h 30 et de  14 h à 17 h 30
  • Dates : 8 et 9 nov ; 14,15,et 16 nov ; 22 et 23 novembre 2018
  • Lieu : A la Maison des énergies à Chambéry
  • Tarif : 150 € net de taxes par jour. Financement possible par votre OPCA.

Public :

La formation concerne toute personne en charge de réaliser des visites au domicile de ménages en précarité énergétique, afin d’y effectuer un diagnostic socio-technique.
Essentiellement des personnes éloignées de l’emploi avec peu de qualification recrutées dans le cadre des emplois d’avenir, de l’insertion ou d’autres dispositifs d’aide au retour à l’emploi.

Intervenants :

Jean Luc DOL, chargé de mission Précarité Energétique à l’ASDER et Isabelle Thérond, sociologue.

Contact : jl.dol@asder.asso.fr  – 04 79 85 88 50