La Validation d’Acquis D’Expérience

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

La VAE à l'ASDER

Qu’est-ce que la VAE ?

Ce dispositif permet de faire reconnaître son expérience professionnelle (salariée, non salariée, bénévole et/ou volontaire) afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.
Elle s’adresse à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins un an d’expérience en rapport avec la certification envisagée.

Nos certifications accessibles en VAE

«Chargé de projet énergie et bâtiment durables» : Titre inscrit au RNCP de niveau 6 (Bac+3, Bac+4)

Pour télécharger le référentiel d’évaluation et de certification cliquez ici

Calendrier prévisionnel

Les jurys de soutenance ont généralement lieu une fois par an au mois d’octobre.

Taux d’accès à la VAE : taux de réussite totale, partielle…

Taux de présentation à la certification : 30% (3 candidats sont allés au bout de la VAE sur 11 recevables)

Taux de certification : 100% (ceux qui sont allés au bout ont validé le titre)

Conditions de recevabilité

Pour être recevable, le candidat doit justifier d’1 année d’expérience dans le secteur de la maîtrise de l’énergie et/ou des énergies renouvelables appliquées au bâtiment.

Il a exercé une ou plusieurs activités professionnelles et/ou bénévoles dans au moins un des secteurs d’activités ou type d’emploi recouverts par la certification. Une spécialisation dans un seul type d’énergies renouvelables (le solaire photovoltaïque par exemple) sans une approche globale et transversale de la qualité environnementale du bâtiment,  pourra conduire uniquement à une VAE partielle, c’est-à-dire à la validation du bloc de compétence correspondant et non pas à la certification dans sa totalité.

Plus d’information sur les blocs de compétences en cliquant ici

Pour obtenir un dossier de recevabilité, contactez l’ASDER : formation@asder.asso.fr

Les attendus pour la validation des acquis d’expérience :

Un mémoire de compétences doit être remis par le candidat au plus tard un mois avant la date de soutenance. Ce mémoire doit détailler les expériences professionnelles et bénévoles du candidat ainsi qu’un descriptif des formations suivies (initiales et continues). Le candidat à la VAE doit également joindre l’ensemble des justificatifs correspondants et expliciter les compétences acquises en lien avec le référentiel de compétence.

Le jour de la soutenance, le candidat présente son mémoire durant 30 minutes suivies de 30 minutes de questions par le jury. Le jury est composé de 4 personnes dont des professionnels en activité dans le domaine de la certification.

Après délibération, le jury statue sur la validation du titre de « Chargé de projet énergie et bâtiment durables ». Cette validation peut être totale ou partielle.

En cas de validation partielle, le jury fera des préconisations, participation à un ou plusieurs modules de formation, ou / et réalisation d’un projet, etc, pour permettre au candidat d’obtenir la validation totale. Les blocs de compétences acquis le sont à vie.

Secteurs d'activités de la certification

Le secteur d’activité est celui du bâtiment et des énergies renouvelables. Le chargé de projet peut intervenir dans différents types de structures :

  • Bureaux d’études thermiques et fluides.
  • Structures publiques : communes, communautés de communes, agglomérations, syndicats départementaux de l’énergie, parcs naturels, départements, régions, etc.
  • Agences Locales de l’Energie et du Climat (ALEC) ou associations locales de la transition énergétiques.
  • Organismes gestionnaires de patrimoine immobilier type bailleurs sociaux.
  • Entreprises du bâtiment.
  • Entreprises de  fabrication, distribution, ou installation/maintenance d’équipements techniques (chauffage ou électricité par énergies renouvelables, matériaux de construction et de  rénovation, ventilation, etc.).
  • Chambres consulaires ou organisations professionnelles.

Type d’emplois :

  • Chargé de mission énergie, chargé d’opération ou chargé de développement des énergies renouvelables pour une structure publique,
  • Chargé de projet ou chargé de mission en  agence locale de l’énergie, association, ou Espace Info Energie (EIE),
  • Chargé de mission énergie ou chargé de  mission rénovation (ou programmes neufs) dans un organisme gestionnaire de patrimoine,
  • Chargé d’étude ou chargé de projet en bureau d’étude bâtiment (thermique ou fluide),
  • Chargé de projet ou chargé d’affaire pour  une entreprise privée (secteur de la construction ou des énergies renouvelables),

Coût et financement

Le coût dépend du choix des modalités d’accompagnement des candidats. Inscrite dans le code du travail, la VAE fait partie du champ de la formation professionnelle continue. Elle peut ainsi faire l’objet d’une prise en charge par les Opérateurs de compétences (OPCO) ou par d’autres financeurs. Les actions d’accompagnement à la VAE sont éligibles au CPF. Le code CPF de la certification « Chargé de projet énergie et bâtiment durables » est le 34389.

Le candidat peut, s’il le souhaite, bénéficier d’un accompagnement de l’ASDER pour préparer son mémoire et sa soutenance. Le rôle de l’accompagnateur est d’aider le candidat à expliciter ses compétences au regard du référentiel de la certification de Chargé de projet énergie et bâtiment durables. L’accompagnement sera sous forme d’échanges réguliers (par courriels, téléphone ou rendez-vous) pour la préparation du mémoire, et sous forme d’entretien de simulation pour la préparation de la soutenance.

 

Le prix de la VAE se décompose comme suit :

  • Frais de gestion (inscription, demande de recevabilité, suivi administratif) :

200 € (à régler la signature de la convention)

  • Accompagnement pédagogique : 1000€
  • Organisation du Jury : 700€

L’accompagnement pédagogique n’est pas obligatoire contrairement aux frais de gestion et d’organisation de jury.

Plus d’information sur les possibilités de prise en charge sur ce lien