Choisir une électricité « vraiment » verte

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Ces dernières années, les offres d’électricité « verte » se sont multipliées chez tous les fournisseurs d’électricité : quasiment tous en proposent au moins une ! Pourtant, derrière cette appellation commune se cachent des engagements et des réalités bien différentes. Découvrez avec nous des pistes pour vous aider à choisir un fournisseur « vraiment vert » !

 

Des offres "vertes" mais non-renouvelables : c'est possible ?

Tout d’abord, pour comprendre ce qui se cache derrière les offres d’électricité verte, repartons de la définition initiale. L’électricité est dite verte lorsqu’elle est renouvelable : c’est le cas de l’éolien, de l’hydraulique, du solaire ou encore de la biomasse. L’électricité issue du nucléaire n’est quant à elle pas considérée comme « verte » car bien que sa production n’émette pas de gaz à effet de serre, elle engendre de nombreux déchets radioactifs et elle n’est pas renouvelable.

Ainsi, on pourrait penser que lorsque l’on souscrit à une offre d’électricité dite verte, l’électricité que nous consommons soit issue d’énergies renouvelables…mais ce n’est pas forcément le cas !

« Pour commercialiser une offre d’électricité verte, le fournisseur doit acheter à des producteurs d’énergies renouvelables des certificats, proportionnellement à l’électricité qu’il vend » indique l’ADEME. Si le fournisseur doit obligatoirement acheter ces certificats pour vendre de l’électricité verte, il n’est pas tenu d’acheter de l’électricité à ces producteurs d’énergie ! Il est ainsi possible que l’électricité fournie pour une offre « verte » soit issue d’énergies non-renouvelables comme le nucléaire ou les énergies fossiles !

Par ailleurs ces certificats ne se vendent qu’à bas prix (bien que leur prix tende à augmenter ces derniers mois) et leur vente ne permet pas un véritable développement de la filière des énergies renouvelables ni ne financent réellement l’achat de nouvelles installations, comme c’était au départ prévu.

En savoir plus sur le guide de l’électricité verte de Greenpeace !

Comment faire son choix ?

 

L’ADEME a lancé, cette fin d’année 2021, le label VertVolt.  Imaginé pour vous aider à y voir plus clair parmi les offres d’électricité verte, le label recense les offres « engagées » et « très engagées » du marché.

  • Pas de label: Les offres d’électricité verte qui n’achètent que des certificats mais n’achètent pas d’électricité issue des énergies renouvelables ne sont pas labellisées VertVolt.
  • Le label « engagé »: Le fournisseur achète à des producteurs d’énergies renouvelables en France, la quantité exacte d’électricité verte qu’il vend.
  • Le label très « engagé »: Le fournisseur achète à des producteurs d’énergies renouvelables en France, la quantité exacte d’électricité verte qu’il vend et au moins 25 % de cette électricité provient d’installations mises en place par des collectivités territoriales avec une gouvernance partagée (dans le cadre des projets citoyens, par exemple) ou par d’autres acteurs mais sans soutien public.

Si le label est intéressant puisqu’il permet une comparaison objective des offres, il reste perfectible. Par exemple, le label peut être attribué à une offre qui fournit de l’électricité issue du nucléaire. Il est donc opportun, pour utiliser ce label, de se rendre directement sur le site de l’ADEME pour sélectionner uniquement les offres « sans nucléaire » dans le menu déroulant « label » si vous souhaitez filtrer votre choix.

https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/vertvolt

Comment en savoir plus sur les fournisseurs d’électricité ?

 

Greenpeace nous offre un classement, non pas des offres d’électricité vertes, mais des principaux  fournisseurs selon des critères qui nous éclairent sur leurs offres et leurs engagements dans la transition énergétique. Pour chaque fournisseur, l’ONG nous indique l’utilisation d’énergies renouvelables, fossiles et nucléaire.

A travers le classement, 4 catégories se dessinent : les fournisseurs « vraiment verts » qui fournissent une énergie 100% renouvelable, les fournisseurs « en bonne voie », les fournisseurs « à la traîne » et les fournisseurs « vraiment mauvais ».

https://www.guide-electricite-verte.fr/