Précarité énergétique

Les accompagnements de l'ASDER :

L'ASDER propose des actions d’information/sensibilisation et des formations sur la précarité énergétique pour répondre aux besoins des travailleurs sociaux. En particulier, des formations de repérage de la précarité énergétique (analyse des factures d'énergie, dispositifs d'aides aux travaux dans les logements..) sont programmées.

Le travail de conseil et de suivi mené en amont des travaux et des demandes de financements permet d’engager des travaux plus pertinents et efficaces avec la volonté que les travaux financés d’amélioration du bâti soient le plus possible des solutions «BBC compatible» et ayant recours aux énergies renouvelables (poêle à granulé….).

A l’échelle du réseau IERA, 14 fiches d’information ont été réalisées présentant des gestes économes simples sur les thématiques du chauffage, de la ventilation, de l’électricité, de l’eau et de la cuisine. Elles ont vocation à être distribuées lors des visites à domicile ou présentées lors des animations.

guide précarité énergétique ASDER chambéry Savoie


Un kit-énergie, comprenant ampoule basse consommation, réducteur de débit… a été distribué aux familles bénéficiaires d’un suivi et d’un financement du fond départemental d’aides à la précarité énergétique créé par la Région Rhône-Alpes.

kit économies d'énergie rhone-alpes ASDER kit économies d'énergie rhone-alpes ASDER

Interview de Marie MOISAN, chargée de projet au CLER1,explique l’ampleur du phénomène :

Quappelle-t-on la précarité énergétique ?

En explicitant le texte de loi, on peut dire que les ménages touchés sont ceux dont la part des dépenses en énergie est insupportable au regard de leur revenu disponible (on estime en général cette part à 10 %) et ceux qui restreignent leurs dépenses, donc leur consommation, et ont froid chez eux. Aujourd’hui, cela concernerait 4 à 5 millions de ménages !

Qui agit concrètement dans ce domaine ?

Les intervenants sociaux sont en général les premiers interlocuteurs des ménages. Ils gèrent lurgence des factures à payer et peuvent orienter la famille vers les acteurs de l’énergie et du logement (EIE, PACT2, H&D2...). Le rôle de ces derniers consiste à comprendre pourquoi la famille est dans cette situation et envisager, quand cela est possible, une intervention plus ou moins poussée sur le logement, en fonction des outils financiers disponibles sur le territoire. A l’heure actuelle, ces outils sont encore limités : les aides de l’ANAH3 et le programme national «Habiter Mieux» (parfois complétés par dautres subventions des collectivités locales) proposent une aide aux travaux pour lamélioration énergétique des logements des propriétaires occupants modestes. Pour les locataires, les fonds sociaux d’aide aux travaux de maîtrise de lénergie peuvent être une solution intermédiaire (isolation des combles, changement de chaudière...), mais lexistence de ces fonds est loin dêtre généralisée.

Quels sont les enjeux actuels ?

Le premier enjeu consiste à mettre au point des indicateurs pour mieux analyser et évaluer le phénomène. Cest lobjet de lObservatoire National qui a été mis en place en Z010. Second enjeu : chaque territoire doit sorganiser pour assurer lanimation et la coordination des dispositifs déjà existants («Habiter Mieux»,  FSL4, etc.) et développer les outils complémentaires nécessaires pour proposer une solution adaptée à chaque situation. Cela implique de mobiliser toutes les ressources humaines, financières et techniques disponibles localement, notamment pour améliorer le repérage des situations de précarité énergétique, et pourquoi pas de créer un nouveau métier de «conseiller en énergie à domicile» pour massifier les visites, indispensables.

Des structures comme lASDER peuvent, dans ce cadre, envisager de se déplacer chez les familles pour voir avec elles concrètement, cas par cas, comment diminuer la facture d’énergie. C’est tout le sens du «Contrat Local d’Engagement contre la précarité énergétique» engagé en Savoie avec principalement le Préfet, l’ANAH, le Conseil Départemental, Chambéry Métropole, la CAF et l'ASDER.

Extrait Lettre de l'ASDER de janvier 2012


1 - CLER Réseau pour la transition énergétique

2 - PACT et H&D : réseaux associatifs pour l’amélioration de l’habitat. [Le PACT Savoie a été mis en liquidation judiciaire en janvier 2015 et n'existe plus]. En savoir plus sur H&D

3 - Agence Nationale de l’Habitat

4 - Fonds de Solidarité Logement. En savoir plus sur le site du Conseil Départemental de la Savoie.