Electricité

Des marges de manœuvres importantes

À la maison, il faut passer en revue les grands postes consommateurs d'électricité indiqués dans le graphe ci-dessous.



L’électricité spécifique correspond à l’électricité qui n’est pas substituable par d’autres sources d’énergie. Les usages spécifiques recouvrent donc l’éclairage, les appareils ménagers, l’audiovisuel, l’informatique...

La consommation de cette électricité spécifique a doublé durant ces
vingt dernières années et cette tendance se poursuit. Comment infléchir la tendance ?

La consommations moyenne d’un foyer est de 3500 à 4000 kWh/an d’électricité spécifique. Cela revient à près de 400 € par an. Avec des gestes simples, il est possible de diminuer fortement cette consommation de 10 % sans investissement et de près de 20 % avec des petits investissements.

Économiser l'électricité, c'est tout simplement :

  • changer l'éclairage : les ampoules basse consommation apportent désormais satisfaction en terme de luminosité, vitesse d'éclairement...
  • éteindre les appareils électriques après usage
  • agir sur les modes de cuisson : 25 % d'économies en mettant des couvercles sur les casseroles par exemple
  • entretenir les appareils de froid : 50 % d'économies avec un dégivrage tous les 3 mois par exemple
  • veiller à l'usage des appareils de lavage : un cycle de 40°C consomme 3 fois moins qu'un lavage à 90°C, la phase séchage du lave-vaisselle consomme plus d'énergie que le lavage...

Les veilles

Presque tous les appareils électriques sont équipés de veilles. Celles-ci fonctionnent en permanence ce qui les conduit à des consommations annuelles très élevées.
En laissant les appareils en veille, on augmente la facture d'électricité de 10 % !
La consommation annuelle de l'ensemble des veilles et boîtiers est en moyenne de 119 kWh/an/foyer mais peut aller jusqu'à 640 kWh/an.
La solution pour y échapper ? Des multiprises munies d'un interrupteur. Bien entendu, il ne faut pas surcharger les prises murales, ni la multiprise sous peine de risquer l’incendie.

D’autres solutions existent avec une prise télécommandée répondant au bouton OFF d’un appareil que l’on peut définir ce qui permettra de couper tous les usages raccordés sur la prise. Il restera malgré tout une très faible consommation de veille.

 

Et l'électricité verte ?

Télécharger la plaquette de l'ASDER