Eclairage

La moyenne d'équipement en points d'éclairage d'une habitation est évaluée à 26 lampes par foyer. A ce jour on peut considérer que seules 10 % de ces lampes sont "basse consommation".

Le remplacement systématique des lampes à incandescence par des lampes basse consommation procurerait une chute de consommation électrique de 210 kWh/an/habitation.

Avec la disparition des lampes à incandescence, beaucoup de questions sur le choix de son éclairage se posent : faut-il utiliser des lampes basses consommations, des halogènes, des LEDs ?

Des informations sont maintenant indiquées sur les emballages pour effectuer le bon choix :

  • Le nombre de Lumen qui correspond à la quantité de lumière émise par la lampe. Plus le nombre de Lumen d’une source est élevé, plus elle fournira de lumière.
  • L’étiquette énergie permet de déterminer si la lampe est énergivore ou non. Idéalement il faut se trouver dans la classe A à D.

Voici un tableau pour s’y retrouver suivant le type de lampes :

EclairageSource : Philips

Attention, pour certaines sources, notamment les LEDs, l’éclairage est très directif, aussi il convient de vérifier si l’ampoule diffusera la lumière en fonction du résultat voulu.
Aussi, il faut s’habituer à ne plus dire «  je veux une lampe de 60 Watts» mais « je veux une lampe de 700 Lumens ».

Recyclage des ampoules :

Les halogènes et les lampes à incandescence ne se trient pas et sont à jeter dans les ordures ménagères.

Tous les tubes fluo, les lampes fluocompactes se recyclent par une filière de recyclage spécifique. La collecte est assurer par l’association Recylum.

Les LEDs sont des composants électroniques, la filière de recyclage est celle des déchets d’équipements électriques et électroniques qui se trouve dans la déchetterie la plus proche.

Analyse du cycle de vie des ampoules :

Plusieurs analyses du cycle de vie ont été réalisées et démontrent l’intérêt de l’emploi des lampes fluocompactes pour l’éclairage malgré l’énergie grise employée pour leur fabrication.
Cependant, elles deviendront encore plus écologiques lorsqu’un travail important aura été fait sur les éléments suivants :

  • Simplification de la technologie pour consommer moins de ressources
  • La diminution, voire la suppression, du mercure dans la fabrication des lampes
  • La diminution, voire la suppression, des champs électromagnétiques

Sites ressources :

Plaquette ASDER
Fiche ADEME
Site ademe sur éclairage

Recyclage

http://www.recylum.com/
http://www.malampe.org/

Pollution des lampes fluocompactes

Avis de l’ADEME

Analyse des cycles de vie