Ouvrants et vitrages

On m'a dit que ... le choix des menuiseries et vitrages

On m'a dit que...on m'a proposé sur un salon un triple vitrage pour 1 euro de plus, mais est-ce vraiment intéressant ? Oui mais seulement dans certains cas... les conseillers des Espaces Info-Energie vous répondent pour bien choisir vos menuiseries et faire des économies d'énergie :

Fenêtres : critères de choix

Enveloppe performanteDans un bâtiment, les fenêtres sont des éléments importants, elles contribuent notamment à faire pénétrer la lumière du jour à l’intérieur et elles sont indispensables à l’isolation thermique et au confort. Leur choix ne doit donc pas être fait au hasard.
La performance des fenêtres est qualifiée par le coefficient de transmission thermique Uw. Plus il est faible, meilleure sera l’isolation thermique de la fenêtre. Le coefficient de déperditions thermiques des baies vitrées ne devra pas dépasser 1.7 W/m².K pour atteindre un objectif de bâtiment basse consommation et pourra aller jusqu’à 0.8 W/m².K.

En choisissant une fenêtre, il faut considérer différents critères comme :

  • Le type de vitrage
  • Le matériau avec lequel on la réalise

Le choix du vitrage

Enveloppe performanteUn bon vitrage contribue à l’isolation et au confort thermique de la maison, ainsi il s’avère judicieux de porter une attention particulière à ce paramètre. Il est alors impératif d’opter au minimum pour un double vitrage. En matière de double vitrage, il faut mentionner le double vitrage avec lame d’argon à faible émissivité qui permet d’améliorer l’isolation thermique de la fenêtre.

Les vitrages peu émissifs permettent de réduire les pertes de chaleur par rayonnement. Ils comportent un revêtement spécial déposé sur la face intérieure  (argent ou oxyde métallique à base de titane ou nickel). Ce revêtement joue le rôle de barrière thermique à l’intérieur du vitrage qui permet de réduire les pertes de chaleur de l'ordre de 30%.

Principe de fonctionnement d’un vitrage à faible émissivité

Le rayonnement solaire traverse le vitrage et réchauffe les parois de la pièce. Ces parois émettent des rayons infra rouges (chaleur) qui sont renvoyés en majorité par la couche peu émissive vers l’intérieur de la pièce.

Performances des différents types de vitrages

Type de vitrage Simple Double vitrage basique Double vitrage peu émissif Double vitrage peu émissif avec gaz rare
Double vitrage peu émissif avec gaz rare et protection solaire
Epaisseur en mm du vitrage verre/lame (air ou gaz) verre 6 4/10/4
(air)
4/12/4
(air)
4/16/4
(argon)
4/16/4
(argon)
U en W/m².°C 5,7 3 1,6 à 1,9 1,2 1,1
Facteur solaire 82 % 75 % 69 % 78 % 43 %
Taux de transmission lumineuse 89 % 81 % 69 % 65 % 71 %

 

Le choix du matériau pour les menuiseries

Matériaux Avantages Inconvénients Coefficient de déperdition thermique U en W/(m².°C)
Aluminium
  • rigide (permet de fabriquer des pants entiers en baie vitrée)
  • grand choix de couleurs et de formes très résistant
  • sans entretien
  • ne dégage pas de poussières
  • adapté pour les fenêtres coulissantes
  • produit à partir de la bauxite (ressource abondante)
  • recyclable indéfiniment (40 % de l’aluminium en Europe est issu du recyclage)
  • métal conducteur (nécessite des rupteurs de ponts ther-miques)
  • moins bonne résistance au vent
  • nécessite beaucoup d’énergie pour sa fabrication
Aluminium avec rupteurs de ponts thermiques : 3,4 à 3,9
PVC
  • bonnes performances thermiques
  • s’adapte très facilement à l’existant
  • délais de pose réduits
  • excellentes performances en terme d’étanchéité au vent et à l’eau
  • coût peu élevé
  • sans entretien
  • non conducteur (réduit la condensation)
  • couleurs limitées
  • peu rigide (taille des fenêtres limitée)
  • produit issu du pétrole
  • fabrication et élimination polluantes
  • nécessite beaucoup d’énergie pour sa fabrication
1,5 à 2,5
Bois
  • rigidité (bois lamellé-collé)
  • bonnes performances thermiques (hiver et été) et acoustiques
  • nombreux détails de finition possibles
  • restauration possible sans remplacement de la fenêtre
  • grand choix de couleurs
  • nécessite peu d’énergie pour sa fabrication
  • recyclable
  • entretien possible (peinture et protection du bois à l’extérieur) selon l’essence choisie
  • peut nécessiter des traitements hydrofuges, fongicides et insecticides selon l’essence choisie
1,8 à 2,8


Des gestes simples peuvent améliorer le confort thermique devant les parois vitrées :

  • Bien fermer les volets la nuit pour limiter les déperditions. Il existe également des équipements de fermeture « isolants ».
  • Utiliser des rideaux épais (tirés la nuit) limite les déperditions thermiques et réduit l’effet de « paroi froide ».