Ventilation efficace

Habiter dans un logement performant ne signifie pas vivre dans une bouteille thermos, mais au contraire avoir une bonne qualité de l’air, grâce à une ventilation maîtrisée.

On m'a dit que ... à propos de la ventilation

On m'a dit que... installer une ventilation mécanique ne sert à rien si on aère quelques minutes par jour... c'est faux, même avec une aération quotidienne, la ventilation mécanique performante est indispensable, il en existe deux principales, la simple-flux et la double-flux et doivent chacune s'entretenir. Les conseillers des Espaces Info-Energie Rhône-Alpes vous expliquent le fonctionnement des ventilations et comment bien les entretenir :

 

1. Pourquoi ventiler ?

La ventilation, véritable poumon des bâtiments, permet de remplacer l’air «vicié» par de l’air « neuf », de satisfaire les besoins en oxygène pour les occupants et pour les systèmes de chauffage à combustion, d’évacuer la vapeur d’eau accumulée dans l’air, de limiter la pollution intérieure et d’améliorer le confort en éliminant les odeurs, fumées et autres polluants.
Nous passons plus de 80 % de notre temps dans un espace confiné où la qualité de l’air est la plupart du temps négligée et la pollution intérieure sous-estimée. Or l’air de nos logements est sous l’influence de l’air extérieur, du sol, du bâtiment (produits de construction, appareils à combustion, ameublement), des occupants (tabagisme, activité de cuisine, de bricolage, d’entretien), des plantes et des animaux. Dans un milieu clos, les pollutions intérieures et extérieures s’ajoutent, mais peuvent aussi interagir, en créant d’autres polluants tels certains composés organiques volatils (COV) ou de très fines particules. L’air que nous respirons peut avoir des effets sur le confort et la santé, depuis la simple gêne - odeurs, somnolence, irritation des yeux et de la peau- jusqu’à l’aggravation ou le développement de pathologies comme les allergies respiratoires.

2. Comment agir ?

Ventilation efficaceIl faut choisir le système de ventilation performant et adapté à son logement. Quand il est très bien isolé, 2 choix sont possibles sont possibles :

  • La ventilation mécanique contrôlée hygroréglable de type B, permet de réguler les débits en fonction de l’occupation du logement. Elle adapte les débits d’air en fonction de l’humidité intérieure uniquement. Ce système est bien adapté pour les logements dont l’occupation varie fortement dans la journée ou dans la semaine.
  • Un système double flux avec échangeur permet de ventiler en récupérant la chaleur de l’air extrait pour préchauffer directement l’air neuf insufflé. Il permet de faire des économies de chauffage et d’améliorer la qualité de l’air entrant grâce à des débits de renouvellement d’air constants et à un système de filtres. Il est particulièrement adapté pour les logements à occupation forte ou stable dans le temps, et/ou dans les zones polluées ou bruyantes.

Ventilation efficace

Pour en savoir plus :

 

Observatoire de la Qualité d’Air Intérieur : www.air-interieur.org


Cf diaporama présenté lors de rencontres professionnelles (5à 7 de l'éco-construction)- février 2012 : " Ventilation double flux : un aout pour les bâtiments performants ?"