Territoires à énergie positive

Territoires à Energie Positive "TEPOS"

Diviser par 2 les consommations d'énergie et couvrir les besoins restants par des énergies renouvelables à horizon 2050 : tel est l’objectif d’un Territoire à Energie Positive ou TEPOS

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges et Chambéry métropole

Le Parc naturel régional du Massif des Bauges, Chambéry métropole et la communauté de l'agglomération d'Annecy se sont associés pour s’engager sur le chemin de la transition énergétique. Ce groupement est particulièrement intéressant sur le champ de la collaboration entre aire urbaine et zone rurale.

L’agglomération de Chambéry est marquée par une urbanisation dense, une activité industrielle importante et très consommatrice d’énergie : 385 M€ par an de facture énergétique pour ce territoire dont 135 M€ d’importation d’énergie fossile.

Le territoire du PNR du Massif des Bauges est caractérisé par un milieu rural à faible densité d’activité et de population dont l’activité principale est le secteur du tourisme et des activités de loisirs.

Ce groupement a engagé de nombreuses actions dans ce domaine. On peut citer notamment des investissements importants de chaufferies bois, de méthanisation des boues de station d’épuration et de valorisation énergétique des ordures ménagères à Chambéry comme à Annecy, le développement de la filière bois énergie dans le Parc du Massif des Bauges…

Début 2015, un diagnostic plus précis a permis de mettre en évidence les enjeux principaux : 50 % des besoins en énergie sont sur la chaleur, 30 % sur la mobilité et 20 % sur l’électricité. L’objectif est désormais de mettre en oeuvre un programme d’action détaillé afin d’infléchir les trajectoires et de devenir TEPOS d’ici à 2050.

Ce territoire a décidé de flécher ses financements nationaux sur des actions opérationnelles telles que la réalisation d’aménagements cyclables et la modernisation de l’éclairage public géré par Chambéry Métropole.

Illustration concrète avec la Centrale villageoise Photovoltaïque - vidéo CVP Plateau de la Leysse - avril 2015

L’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise

L’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise a été labellisée Territoire à Energie Positive. Ce territoire est très marqué par le tourisme : 53500 habitants hors période touristique – une population qui peut être multipliée par 7 durant les pics hivernaux. La Tarentaise est très contrastée entre une position de leader mondial du tourisme hivernal et un territoire d’une grande richesse naturelle : en matière d’énergie la production hydroélectrique de la Tarentaise est capable d’alimenter l’agglomération lyonnaise en électricité spécifique.

En tant que TEPOS, ce territoire va se focaliser sur ses grands enjeux : les déplacements (notamment les déplacements longue distance) qui représentent 49 % des émissions de Gaz à Effet de Serre), le logement (7.7 %) et l’industrie (7 %). La démarche TEPOS du territoire a déjà été l’occasion de créer du lien et d’envisager une collaboration entre les différents acteurs du territoire (élus, collectivités, entreprises, associations …).

Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural d’Arlysère

Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural d’Arlysère a été également labellisé Territoire à Energie Positive. Un engagement politique fort sur ce territoire a permis une large mobilisation des acteurs dans les ateliers préparatoires à la candidature TEPOS. Les cibles ont été identifiées : Industrie (55 % de la consommation), Bâtiment (30%) et transport (15%). L’écriture du projet de territoire du PETR est l’opportunité de placer la Transition Energétique au cœur de son projet de développement.

La Communauté de Communes Cœur de Savoie

La Communauté de Communes Cœur de Savoie a également décidé, à l’unanimité de s’engager dans une démarche de Territoire à Energie Positive. Cette démarche se combine avec le lancement d’un Plan Climat Energie Territorial à l’échelle de l’intercommunalité. La collectivité s’est entourée d’un assistant à maîtrise d’ouvrage ainsi que de l’ASDER pour initier ces politiques et s’est donné les moyens de les coordonner en recrutant un chargé de mission développement durable. Pour atteindre les objectifs TEPOS, une action ambitieuse est à prévoir sur la rénovation du parc de logement qui représente 32 % de la consommation énergétique du territoire – particulièrement sur les maisons individuelles. De nombreux acteurs du territoire engagé notamment sur le solaire soutiennent cette démarche.